Vous êtes ici : Accueil > Nos missions > Centre de ressources > Académie de la Lenga Occitana

Académie de la Lenga Occitana

A l’initiative de l’Institut d’Etudes Occitanes et du Conseil General d’Aran s’est déroulé le 23 mai 2008 à Vielha, en Val d’Aran, le lancement de l’Académie de la Langue Occitane. La première fonction de l’Académie de la Langue Occitane sera de renforcer l’unité de la langue occitane tout en respectant sa diversité.

Académie de la Lenga Occitana

Pour son bon fonctionnement, elle respectera les principes :

  • De représentativité : géographique et des utilisateurs de la langue,
  • De collégialité des décisions : les membres de l’Académie seront tenus par les décisions que prend collectivement cet organisme, ne pas accepter cette règle sera remettre en cause le principe fondateur de l’organisme et donc ne plus en faire partie,

 

  • De la diffusion de l’information : grâce à des supports de vulgarisation et des supports techniques,
  • De la reconnaissance : l’Académie de la Langue Occitane mise en place sera un interlocuteur des pouvoirs politiques qui se voudront acteurs dans le domaine de la langue, et tout d’abord les collectivités des territoires où se parle l’occitan. Les Régions occitanes seront membres de l’Académie.

L’Académie de la Langue Occitane sera composée de 50 membres qui formeront le conseil plénier. Ils éliront 15 personnes qui formeront la commission permanente scientifique et technique.

Tous ces principes ont été approuvés par l’ensemble des participants de la réunion et un texte d’accord a été signé qui engage chaque partenaire à former l’Académie de la Langue Occitane selon les principes et le schéma approuvé par l’ensemble des participants, à nommer un ou plusieurs représentants dans l’Académie et à mandater ce(s) représentant(s) pour participer à la première réunion de travail de l’Académie de la Langue Occitane.

Il a également été décidé de réunir un groupe de travail pour proposer une forme juridique adaptée pour porter l’Académie. Ce groupe technique s’est réuni à Rodez le 23 juillet 2008 et a décidé de créer officiellement une association de préfiguration support de l’Académie, le 17 novembre 2008 à l’Hôtel de Région Aquitaine à Bordeaux. Pour bien séparer les rôles, les membres de l’association de préfiguration ne pourront pas être membres du Conseil Plénier de l’Académie de la Langue Occitane.

Par ailleurs la Région Languedoc-Roussillon et la Confédération des Ecoles Calandretas qui n’avaient pas participé à la réunion de lancement de l’Académie de la Langue Occitane ont décidé elles aussi de participer à la mise en place de l’Académie.

L’association de préfiguration de l’Académie de la Langue Occitane recrutera un chargé de mission durant le dernier trimestre de 2009.

Le projet a été présenté par Francesc Boya, Sindic d’Aran, et David Grosclaude, président de l’Institut d’Etudes Occitanes.

Ont participé à cette réunion du 23 mai 2008 des représentants des Régions Aquitaine (René Ricarrère), Midi-Pyrénées (Rémy Pech), Provence-Alpes-Côte d’Azur (Catherine Lecoq), de la Generalitat de Catalonha (Paquita Sanvincén) ; Margalida Tous Ferrer Directrice Générale de Politique Linguistique des Iles Baléares, représentante du président de l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée, Francesc Antich, Président des Iles Baléares ; Jean Salles-Loustau Inspecteur Général des Langues de France ; Patrick Sauzet pour l’Université Toulouse le Miralh ; Guy Latry pour l’Université Bordeaux III ; Patricia Heiniger-Casteret pour l’Université de Pau ; Christian Bonnet pour l’Université Clermont-Ferrand II ; Jòrdi Suils pour l’Université de Lleida ; Jep Montoya pour l’Institut d’Estudis Aranés ; Joan Eygun comme représentant des éditeurs occitans ; Marcèu Esquieu comme représentant des artistes occitans ; plusieurs représentants de l’enseignement en Val d’Aran et plusieurs membres du CA de l’IEO.

Lire la page en òc
Portfòlio de l'article