Vous êtes ici : Accueil > Nos missions > Vivre l’occitan tous les jours > Label Oc per l’occitan pour les collectivités > Actualités > La commune de Coaraze demande le label "Oc per l’occitan"

La commune de Coaraze demande le label "Oc per l’occitan"

A 25 kilomètres au nord de Nice, on trouve le village de Coarase. Un pays situé à 650 mètres de hauteur autant connu pour le poète occitan Alain Pelhon (1946-1994) que pour ses cadrans solaires, comme ceux créés par Cocteau, Valentin, Mona Christie, Doukine,...

La commune de Coaraze demande le label

Depuis de nombreuses années, la commune de Coarase cultive l’occitan. Dans les années 1970, l’IEO, alors en plein renouveau, s’y retrouva avec Robert LAFONT à l’initiative du critique d’art Jacques LEPAGE (1909-2002). Guy PELHON y fit des recherches sur les particularités du lieu : un parler de transition entre le Nissart de la côte et le provençal-Alpin. Des plaques en occitans furent mises dans les différents chemins du village.

Un championnat mondial de "’pilo" fût créé, qui fonctionne depuis plus de vingt ans à l’initiative de Ricard LAZZARIi. Des soirées "nous sommes tous chanteurs, nous sommes tous conteurs" furent organisés avec un chanteur nissart MAURIS e d’autres. En bref, de nombreuses animations pour rendre au lieu sa culture a sa langue.

l’actuelle municipalité, nous voulons parler ici de la madame le maire Monique GIRAUD-LAZZARI, est excatement dans cette perspective de promotion de l’occitan. Cela commença par un cours de langue occitane organisé avec la calendreta de Drap et du Centre Culturel Occitan Pays Nissart et Alpin (Centre Culturau occitan pais-Nissart e Aupenc), puis un site bilingue où toute l’information, ou presque, peut être lue dans la langue occitane (un travail réalisé par l’IEO-06 en liaison avec la commune). Le journal communal "So portal" publie une chronique bilingue "Parola de Coarasier" e d’autres textes dans la langue sont également prévus.

Un parcours sur le territoire communal, "chemin de la langue occitane" fut créé sous l’impulsion de notre association. Des panneaux en bois écrits en occitan parsèment le chemin. Des dépliants sur cette promenade, en français et en occitan, sont disponibles au syndicat d’initiative.

En janvier dernier, l’Assemblée Générale de l’IEO-06 se déroula dans une salle de la commune en présence de Mme le Maire, d’Ana-Maria POGGIO, vice-présidente de l’IEO et de plusieurs conseillers municipaux. Monique GIRAUD-LAZZARI y promit des plaques bilingues aux entrées et sorties de la commune, ce qui fut fait en avril.

Aujourd’hui, la commune de Coarase fait un pas de plus en faveur de l’occitan et demande la certification pour le label "Oc per l’occitan" de niveau 1. Un rendes-vous vient d’être pris avec la commune de Coarase par l’IEO-06 qui a délégation pour représenter l’IEO. Si toutes les conditions sont réunies, Coarase, commune des Alpes maritimes, sera la première commune labellisée de l’espace occitan. Et sur place, on peut dire que tous les habitants en sont fiers.

Joan-Pèire Baquié, président de l’IEO-06 (traduction par l’IEO de l’article en occitan paru sur le site de l’IEO-06 le 16/05/2011 http://ieo06.free.fr/spip.php?artic...)

Lire la page en òc