Vous êtes ici : Accueil > Nos missions > Agir pour la langue > NPLD > La rubrique d’informations du 14/10/2016 du NPLD

La rubrique d’informations du 14/10/2016 du NPLD

Le NPLD (réseau de promotion de la diversité linguistique), dont est membre l’IEO, nous présente différents rendez-vous et actions à venir pour renforcer la richesse linguistique en Europe.

La rubrique d’informations du 14/10/2016 du NPLD
  • Le Centre de recherche Mercator sur le multilinguisme et l’apprentissage des langues organise une conférence le 11 novembre 2016 à Leeuwarden (Pays-Bas). Il y sera question de l’immigration croissante des populations parlants des langues minoritaires. Les débats concerneront surtout les aspects politiques, sociaux et éducatifs, ainsi que les bonnes coexistences entre les langues majoritaires et minoritaires.
    Pour connaître le programme de cette journée, cliquez ici.
  • Les discours idéologiques sur le multilinguisme seront étudiés les 18 et 19 novembre 2016 lors d’une conférence organisée par l’université de Graz (Autriche). Ces différences linguistiques et politiques apparaissent d’autant plus grandes que le nombre des citoyens multilingues augmentent.
    Pour en savoir plus, cliquez ici.
  • "Nouveaux locuteurs et Europe multilingue, opportunités et défis", telle est le thème qui sera abordé les 16 et 17 novembre 2016 à l’université de Cracovie (Pologne). Cette institution présentera les résultats de ses dernières recherches sur les enfants bilingues immigrés afin de mieux comprendre la relation entre mobilité et intégration des langues.
    Pour avoir accès au programme, cliquez ici.
  • Table ronde sur le multilinguisme et la diversité linguistique dans l’Union européenne organisée le 4 novembre 2016 par la Fondation Nexe et le Centre Maurits Coppeiters de Valence (Espagne). seront abordés les différents types de gestion des langues en Europe, notamment du catalan en Espagne, du gallois en Angleterre, du finnois et du suédois en Finlande.
    Pour avoir connaissance de la programmation, cliquez ici.
Lire la page en òc