Vous êtes ici : Accueil > Nos missions > Vivre l’occitan tous les jours > Label Oc per l’occitan pour les collectivités > Les labellisés > Label Òc pour les collectivités, Aureilhan s’engage

Label Òc pour les collectivités, Aureilhan s’engage

Vous connaissez déjà le labèl Òc per l’occitan pour les entreprises et professionnels qui valorisent l’occitan dans la vie économique. En 2010, l’IEO a créé un label Òc per l’occitan spécifique aux collectivités locales pour qu’elles aussi puissent mener des actions pour rendre visible la langue occitane.

Label Òc pour les collectivités, Aureilhan s’engage

Le label Òc per l’occitan pour les collectivités ?
Un cahier des charges propose une cinquantaine d’actions dans le domaine de la visibilité de la langue (signalisation, communication institutionnelle), de sa transmission et de son utilisation à destination du public.

 

Trois niveaux de labellisation sont possibles, qui correspondent à différents degrés d’engagement.
Niveau 1 : 5 actions à réaliser.
Niveau 2 : 10 actions à réaliser.
Niveau 3 : 15 actions à réaliser.

Les tarifs de labellisation ont été définis en fonction du nombre d’habitants de la collectivité.

Un document plus précis sera publié en 2011. Il détaillera aux collectivités l’intérêt d’une labellisation comme bien sur les objectifs de la valorisation de l’occitan dans l’espace publique. Pour le moment, vous pouvez contacter l’Institut d’Etudes Occitanes pour plus de renseignements.
Pour en savoir plus sur le label Òc per l’occitan.

La commune d’Aureilhan s’engage

La commune d’Aureilhan (à côté de Tarbes, dans les Hautes Pyrénées) s’est engagée officiellement dans le processus de labellisation le jeudi 16 décembre 2010. Au bout d’un maximum de cinq ans, délai choisi en raison de la nouveauté de ce type d’action, la commune recevra officiellement le niveau 1 du label Òc pour les collectivités.

Pour cela, 5 actions devront être réalisées :

  • La mise en place d’une signalisation bilingue français-occitan d’entrée et de sortie d’agglomération,
  • La correction officielle des noms de lieux occitans déformés ou mal orthographiés,
  • La participation à la champagne de communication sur les cours pour adultes Aprenem l’occitan,
  • La constitution et le renouvellement régulier d’un fond de livres en occitan à la bibliothèque municipale,
  • L’information du public sur les activités mises en place pour développer la présence de l’occitan sur la commune d’Aureilhan.

Une conseillère municipale et une technicienne ont été nommées pour assurer le suivi et la mise en place de ces actions. La ville sera également accompagnée par l’Institut d’Études Occitanes.

Une fois les actions choisies réalisées, la commune d’Aureilhan recevra officiellement le label niveau 1 et aura la possibilité de s’engager pour l’obtention du niveau 2.

Et après ?
L’objectif pour l’IEO e l’Ofici per l’occitan, à l’origine du projet, est de d’amener à s’engager des collectivités plus grandes, qui seraient alors motrices d’une dynamique forte pour le label.
Ainsi, Aureilhan pourrait être un premier pas vers une labellisation de Tarbes toute proche de la commune.
Un travail est aussi en cours pour amener la ville de Toulouse à s’engager dans le processus de labellisation.

Photos : Jean-Claude GARROCQ – Nouvelle République des Hautes-Pyrénées.
De gauche à droite : Anne-Lise GAILLARD (ville d’Aurelhan), Jan Moreu (Director de l’IEO nacionau), Yannick BOUBEE (maire d’Aurelhan), Pierre FAURE (1er adjoint d’Aurelhan et délégué à la culture), Sarah DUCO (élue référente à la commune d’Aurelhan).

 

Lire la page en òc
Portfòlio de l'article