Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités en cours > Mocion #1 AG 2018 relative à l’OPLO

Mocion #1 AG 2018 relative à l’OPLO

Mocion #1 AG 2018 relative à l’OPLO

Aux élus des structures institutionnelles membres de l’Office public de la langue occitane OPLO

Sète, le 29 avril 2018

Motion adoptée* lors de l’Assemblée générale de l’Institut d’Études Occitanes organisée à Sète les 28 et 29 avril 2018.

Madame, Monsieur,

Les membres de l‘Institut d’Études Occitanes, représentants de sections départementales, de cercles locaux, d’associations adhérentes, et adhérents individuels, réunis en Assemblée générale les 28 et 29 avril 2018 à Sète, tiennent à rappeler l’importance du réseau associatif que constitue l’Institut d’Études Occitanes (IEO) pour l’existence de l’occitan :
– importance de l’action de terrain mené par le réseau associatif des personnes et structures adhérentes et affiliées à l’IEO, qui assurent un rôle essentiel d’action de proximité pour le maintien et le développement de la culture occitane et de la pratique de la langue, et sa connaissance par la population ;
– importance de l’organisation collective de ce réseau au sein d’une structure fédérative, essentielle à une vision globale sur l’ensemble du territoire occitan, et élément clé pour une reconnaissance institutionnelle.

L’efficacité et l’existence même de ces différents niveaux dépend du travail et du savoir-faire des bénévoles et de la professionnalisation de ces structures, ce qui implique des moyens financiers significatifs et donc un soutien des pouvoirs publics permettant à chaque élément du réseau d’exister et d’agir ;

La mise en place de l’Office public pour la langue occitane (OPLO) réorganise profondément les relations entre les acteurs institutionnels, change les interlocuteurs institutionnels du secteur associatif, et bouleverse les modes d’attribution des aides à ce réseau.

Concrètement, il en a résulté pour l’année 2017 une baisse parfois drastique des aides attribuées au réseau de l’IEO à tout niveau, ayant mis en péril l’équilibre financier des associations touchées, entrainant le licenciement de personnel salarié et l’arrêt d’activités. De plus, à ces difficultés immédiates s’ajoute une absence de visibilité sur l’année en cours, rendant très difficile toute prévision.

Les signataires s’inquiètent de cette situation préoccupante et demandent :
- Pour l’année 2018, un rétablissement des moyens ;
- Plus largement, une clarification de l’organisation de l’OPLO quant à :
• ses objectifs et missions concrètes ;
• ses perspectives d’élargissement à l’ensemble du territoire occitan ;
• ses relations avec le réseau associatif et notamment l’IEO.

**

Associations et personnes signataires : Associations et personnes signataires : Institut d’Études Occitanes, section régionale d’Auvergne de l’IEO, section régionale de Provence-Alpes-Côte d’Azur de l’IEO, section régionale de Rhône-Alpes de l’IEO, section départementale 04-05 de l’IEO, section départementale de Drome de l’IEO, section départementale de la Haute-Garonne de l’IEO, section départementale de Gironde de l’IEO, section départementale du Vaucluse de l’IEO, section départementale d’Aude de l’IEO, Cercle occitan Tega-los (Hérault), l’Estaca - Cercle occitan de Peçac e deu bordalès (Gironde), la Hoa d’Astarac (Gers), Carnaval Gascon (Gers), Charrar Provençau (Bocas de Ròse), Brulat Chourmo (Var), Lo ròc de Boc (Bocas de Ròse), Cèucle Occitan Setòri (Erau), Pèire Brechet (Pdt de l’IEO), Isabèla Mejean (Clv IEO, IEO 26), Estefe Ros (VP IEO, IEO 24), Miquèu Arnaud (Pdt IEO Provença-Aups-Còsta d’Azur, IEO 13), Cristian Bonet (Pd IEO Auvèrnhe, IEO 63), Miquèl Neiròlas (Pdt IEO Ròse-Aups, IEO 07), Alan Roch (Pdt IEO Aude), Gui Reilles (Pdt IEO Garona Nauta), Chantau Fourniller (Sgt IEO Vau Clusa), Michel Nicolas (Pdt IEO 16), Mirelha Braç (Pdta Cercle Occitan del País de Carcassona, IEO 11), Micaèla Roques (Pdta Cèrcle Tega-Los de Clarmont d’Erau, IEO 34), Ana-Maria Poggio (Sgt IEO Provença-Aups-Còsta d’Azur, IEO 13), Jaumelina Arnaud (Clv IEO Provença-Aups-Còsta d’Azur, IEO 13), Eliana Tourtet (Sct Espaci occitan dels Aups, IEO 04-05), Bernard Vivancos (Cercle occitan de Montpellier, IEO 34), Paul Anthony (IEO Cantal), Miquèla Stenta (IEO 34), Yves Roques (Cèrcle Tega-Los de Clarmont d’Erau, IEO 34), Jean-Pierre Rouveyrollis (Clv Cèrcle Tega-Los de Clarmont d’Erau, IEO 34), Anne Regourd (IEO 12), Marc Vidal (IEO 31), Gustau Alirol (IEO 43), Lidwine Kempf (La Hoa d’Astarac, Gers), Albèrt Cassou (IEO 33), Christiane Fournier (IEO 33), Lise Gros (IEO), Magalí Bizot Dargent (IEO 06), Andrieu Saissi (IEO 06), Maria-Laurença Saissi (IEO 06), Geneviève Larrive (Los Barjacaires, IEO 47), Olivier Bérard (Pdt Carnaval Gascon, Gers), Adèle Bérard-Apdohan (Carnaval Gascon, Gers), Ruth Kaiser (Lo Camèl, IEO 34), Claude Ropars, Paul Anthony (IEO 15), Jaumeta Sabatier (IEO 34), Jaume Landier (IEO 34), Thierry Hours (IEO 04-05)…

* Motion adoptée à l’unanimité moins une abstention des 133 personnes présentes ou représentées à l’AG 2018 de l’Institut d’Études Occitanes.

Lire la page en òc