Sètz aicí : Acuèlh > Actualitat > Arquius > STÒP a las reduccions de pòstes e de cursus d’ensenhament de l’occitan !

STÒP a las reduccions de pòstes e de cursus d’ensenhament de l’occitan !

En seguida d’una succession d’anoncias de supression de pòstes e d’opcion d’ensenhament en occitan d’aquí la dintrada escolara venenta, Pèire Brechet, President de l’IEO, interpelèt la Ministra de l’Educacion Nacionala.

STÒP a las reduccions de pòstes e de cursus d’ensenhament de l’occitan !

L’Institut d’Estudis Occitans a été saisi de trois situations successives auxquelles se heurtent l’enseignement de l’occitan en France :

  • suppression à la prochaine rentrée de l’option d’enseignement des cours d’histoire-géographie en occitan dans le Collège des Salins de Villeneuve-lès-Maguelonne dans l’Hérault ;
  • suppression à la prochaine rentrée de l’étude de l’occitan en 6e (cela à la suite de l’école immersive Calandreta) dans le Collège Barbara Hendricks situé sur la commune d’Orange en Vaucluse ;
  • suppression à la prochaine rentrée d’un poste de conseiller pédagogique pour l’occitan dans l’Académie du Lot.

et a saisi de ces 3 cas Mme la Ministre Najat Vallaud-Belkacem.

Pour l’IEO, ces décisions sont d’autant plus choquantes qu’elles sont en contradiction évidente avec les textes officiels en vigueur qui prévoient le développement dans l’Éducation Nationale de l’enseignement des langues de France, donc de l’occitan.

La Loi d’Orientation de 2013 n’affirme-t-elle pas clairement ? (Art. L. 312-10.) :

« Les langues et cultures régionales appartenant au patrimoine de la France, leur enseignement est favorisé prioritairement dans les régions où elles sont en usage […il] est proposé dans l’une des deux formes suivantes : 1° Un enseignement de la langue et de la culture régionales ; 2° Un enseignement bilingue en langue française et en langue régionale.

« La précocité de l’exposition et de l’apprentissage en langue vivante, étrangère et régionale, est un facteur avéré de progrès en la matière. Il sera instauré un enseignement en langues vivantes dès le début de la scolarité obligatoire. Dans les Académies concernées, l’apprentissage complémentaire d’une langue régionale sera favorisé et le bilinguisme français-langue régionale sera encouragé dès la maternelle. »

Pour l’IEO, la suppression de ces postes est un prélude à l’élimination progressive des cursus attachés, quand ce ne sont pas les cursus qui sont directement attaqués comme à Villeneuve-lès-Maguelonne.

L’IEO demeurera vigilant quant à la suite donnée à ces trois situations.

Une copie de l’intervention de l’IEO a été envoyée aux parties concernées :

  • Madame la Rectrice de l’Académie de Toulouse,
  • Madame la Présidente de la Région Languedoc-Roussillon- Midi-Pyrénées,
  • Monsieur le Président du Conseil Départemental du Lot,
  • Monsieur le Principal du Collège Barbara Hendricks,
  • Monsieur le Recteur de l’Académie d’Aix-Marseille,
  • Monsieur le Président de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur,
  • Monsieur le Président du Conseil Départemental du Vaucluse,
  • Monsieur le Maire de Villeneuve-lès-Maguelonne,
  • Madame la Chargée de mission académique pour l’enseignement de l’Occitan – Académie de Montpellier.


Lire la page en français