Vous êtes ici : Accueil > Nos missions > Agir pour la langue > Anem Òc, per la lenga occitana ! > Midi-Pyrénées : vœu pour la protection et la promotion des langues et cultures régionales

Midi-Pyrénées : vœu pour la protection et la promotion des langues et cultures régionales

Midi-Pyrénées : vœu pour la protection et la promotion des langues et cultures régionales

La diversité linguistique et culturelle dans le monde est un enjeu majeur pour les années à venir. En France, les langues régionales et en particulier l’occitan font partie des langues classées « en danger sérieux d’extinction » selon l’UNESCO. Ceci doit appeler une politique volontariste de sauvegarde et de développement de la langue et de la culture occitanes et des actions significatives conduites en partenariat avec les différentes collectivités territoriales et l’État, qui a une responsabilité particulière sur cette question. En effet, la France a ratifié la « Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles » ainsi que la « Convention sur la sauvegarde du patrimoine immatériel de l’humanité ». De plus, la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 de modernisation des institutions de la Ve République a introduit dans la Constitution un article 75-1 qui indique que « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France ». Par ailleurs, la présence de cet article au sein du titre consacré aux collectivités territoriales donne toute sa légitimité à celles-ci, pour conduire des actions de promotion et de développement des langues régionales en lien avec l’Etat.

Pour la Région Midi-Pyrénées, l’occitan constitue un élément fondamental qui participe de l’identité et de la personnalité de la région, non seulement comme partie intégrante du patrimoine régional, national et mondial, mais également comme contributeur à l’identification du territoire, au renforcement du lien social et à l’ouverture interrégionale, en particulier en direction des autres régions occitanes et des régions sud pyrénéennes. La récente enquête sociolinguistique sur les compétences, usages et représentations de l’occitan en Midi-Pyrénées qui a été menée sous maîtrise d’ouvrage de la Région en partenariat avec les Conseils Généraux de l’Ariège, du Gers, des Hautes-Pyrénées, du Tarn ainsi que de la DRAC, auprès de 5 000 Midi-Pyrénéens représentatifs de la population régionale selon les critères INSEE confirme cet attachement profond des Midi-Pyrénéens à la langue et à la culture propres du territoire. C’est pour ces raisons que la Région Midi-Pyrénées conduit depuis de nombreuses années une action volontariste dans ce domaine en lien avec ses autres partenaires publics et privés qui s’appuie sur :

  • un Schéma régional de développement de l’occitan sur la période 2008-2013, adopté le 20 décembre 2007,
  • une Amassada, conseil de développement de l’occitan en Midi-Pyrénées, instance partenariale entre acteurs publics (état, collectivités) et privés, créée en 2009,
  • une convention cadre de partenariat avec le Rectorat et la DRAAF, sur la période 2009-2015, signée le 1er décembre 2009. Il s’agit en effet, à l’échelle régionale, de mener des actions significatives de développement de l’occitan dans le cadre d’une politique publique partenariale associant, sous l’impulsion de la Région, les Collectivités territoriales, les services déconcentrés de l’Etat, les acteurs associatifs intéressés par la promotion de l’occitan. Par ailleurs, à l’échelle interrégionale, Midi-Pyrénées avec d’autres régions de l’espace occitan, a adopté lors de sa dernière commission permanente la « charte de coopération interrégionale et transfrontalière de développement de la langue occitane ou langue d’oc ». Les collectivités régionales signataires de cette charte veulent aujourd’hui s’associer afin de définir et mettre en œuvre conjointement une nouvelle politique partenariale pour la langue et la culture occitanes cette fois ci à l’échelle interrégionale, pour renforcer les synergies de moyens et de compétences.

L’enquête sociolinguistique, dont les résultats ont été rendus publics récemment, indique une attente forte des Midi-Pyrénéens dans ce domaine, qui correspond au niveau national à un attachement conséquent des citoyens à leur patrimoine immatériel. L’objectif est aujourd’hui de franchir une étape et de permettre en France, conformément aux textes internationaux reconnaissant à toute personne le droit imprescriptible à pratiquer une langue régionale, de connaître les cultures qu’elles véhiculent et de participer à leur transmission :

  • en offrant une meilleure place de la langue et de la culture occitane dans les médias,
  • en encourageant davantage la création littéraire, théâtrale, musicale et cinématographique en langue d’Oc,
  • en développant les enseignements de l’occitan et en occitan pour une politique d’offre généralisée,
  • enfin, en développant la présence de l’occitan dans la vie publique (signalisation, usage de la langue).

En conséquence, le Conseil Régional Midi-Pyrénées s’associe à l’appel « Anem Oc ! per la lenga occitana » et demande à l’État d’une loi de protection et de promotion des langues et cultures régionales de France, ainsi que les adaptations juridiques nécessaires, pour marquer leur reconnaissance et leur prise en compte dans la société d’aujourd’hui.

 

Lire la page en òc